Le petit monde de la forêt

Dans mon petit univers, il y a souvent de la féerie, de la magie et de l’enchantement.

En peinture, et en dessin, il est possible de tout traduire, de la colère à la joie en passant par la tristesse. Mais au lieu de pauser des mots, on pause des couleurs et des formes.

J’aime par exemple imaginer que les petits champignons de la forêt sont en réalité des petits bonhomme bien vivants avec des yeux qui se promènent. Ils se cachent de l’homme sous leurs grand chapeaux….

Ici cette aquarelle est pleine de lumière et même, de mystérieux non ?

Petit monde de la forêt – N°2