Petite robe bustier…

Il y a peu de temps c’était l’anniversaire de ma belle fille, et pour l’occasion je me suis confectionné une jolie robe bustier.

A dominante noire, pour le buste et le jupon de la robe, et un effet ceinture juste en utilisant un tissu d’une autre couleur.

J’ai réalisé moi-même le patron en utilisant ma meilleurs copine, j’ai nommé mon mannequin de couture. Personnellement j’utilise de vieux draps pour réaliser les pièces directement sur le mannequin, un bon stylo ou feutre pour marquer les pièces etc…

Je ne vais pas entrer dans les détails à ce sujet, ce serait un peu trop compliqué, par contre vous pouvez trouver beaucoup d’info sur le net en recherchant ce qui correspond à la technique du moulage en couture.

Je n’ai pas rencontré de difficulté particulières en fabricant cette robe bustier, de la patience et un peu de réflexion font l’affaire. Vous l’aurez compris donc pas de patron ou tuto pour vous aider… Mais qui sait peut-être que cela viendra avec le temps.

Elle a certainement quelques petites imperfections puisque je ne suis pas pro, mais franchement visuellement rien de bien méchant.

Robe bustier de face
Vue du buste et de l’effet ceinture
Zoom sur un pli creux
Vue dos de la robe

Comme vous pouvez le voir, je ne peux pas fermer complètement fermer la robe sur le mannequin. Mon mannequin est un chouia plus grand que moi au niveau de la poitrine ce qui l’explique.

Trois plis creux au dos, dont un au niveau de la fermeture éclaire.

Teinture naturelle pour un vieux t-shirt blanc

La teinture naturelle et l’écoprint j’ai testé et adoré ! Par contre, teindre les vieux draps blancs de grand-mère on oublie pare-que ça marche pas à moins d’être un pro de la teinture !!!!

Teinture sur vieux draps

Comme vous le voyez les couleurs après un premier lavage ne tiennent pas du tout ! Dommage car franchement juste après le bain de teinture les couleurs étaient vraiment chouettes !

Alors on se remotive et on cherche autre chose à teindre….

Comme ma belle-fille est un amour, elle m’a filé un tee-shirt blanc trop petit pour elle, afin que je puisse faire mes expériences de petit chimiste. Merci mademoiselle, ce tee-shirt était parfait, un 100% coton, l’idéal pour la teinture naturelle !

Du coup, j’ai teinté une moitié du t-shirt couleur betterave et l’autre moitié rouille. Ca rend bien, mais je ne me suis pas arrêtée là, puisque j’ai mixé avec de l’écoprint.

Alors l’écoprint c’est l’art d’imprimer des feuilles d’arbres par exemple directement sur le t-shirt.

C’est une technique simple, qui consiste à disposer des feuilles d’arbres fraîchement cueillies sur le tissu. Enrouler le tout autour d’un baton et faites le cuire à la vapeur une bonne heure… Bon j’avoue là je tranche un peu dans le vif et je ne vous explique pas tout, mais ce n’est pas vraiment la technique dont je veux vous parler, mais plutôt du rendu de cette technique.

Et je dois avouer que c’est fun.

Pourquoi c’est fun ? Aller faire un tour en forêt et s’aérer l’esprit ça fait du bien pour commencer. Mais le côté fun de l’écoprint c’est le final. Quand tu ouvres ton petit paquet et que tu découvres l’ouvrage une fois imprimé. C’est la grande surprise et c’est excellent. Tu ne sais absolument pas ce que tu vas découvrir lorsque tu auras ouvert le tout. Même si tu as étudié la disposition des plantes, que tu as fait un croquis pour avoir une idée, les couleurs qui seront là et le rendu de l’impression seront ta plus grande surprise, et quel bonheur ça peut être ! Si si !!!

Côté betterave à gauche
(changement couleur avec eau ferreuse)

Je n’ai pas fait de photos du déroulement de l’opération, et c’est bien dommage, mais comme je pense déjà réaliser un autre t-shirt de la même manière mais en mixant un peu plus avec d’autres effets ou technique, je prendrai le temps de le faire à ce moment là, et peut-être même que je vous posterai un DIY. Pour le moment je préfère vous parler du rendu, mais surtout vous le montrer. Vous m’en direz des nouvelles.

C’est vrai que j’ai un peu tardé à vous présenter le résultat de mon essai de teinture naturelle, alors que je vous en avais pas mal parlé sur les réseaux et que j’ai dû même vous embêter un peu. Mais à vrai dire j’ai été déçue de la réaction de mes proches qui ont trouvés ça super moche.

Vue sur le col du t-shirt

Mais au final, après la visite de ma petite belle-sœur chérie, j’ai repris un peu courage à vous en parler parce qu’elle a trouvé ça sympa. Et après tout il en faut pour tous les goûts alors….

Teinture t-shirt avec éco-impression de feuilles

Bien entendu il faut beaucoup de patience pour arriver à un résultat satisfaisant. Mais même en cas de raté il faut persévérer les résultats sont plus chouettes les uns que les autres et toujours différents. On peut par exemple faire de la teinture bleue ave du cuivre, de l’eau et du vinaigre blanc mais je vous en parlerai une autre fois puisque j’ai déjà une nouvelle idée pour une teinture de t-shirt mais cette fois ci en y ajoutant une touche de peinture textile… Je pêche un peu sur le sujet que je voudrais aborder mais ça va venir !

Alors et vous vous en pensez quoi de ce mixe entre écoprint et teinture naturelle ? Bien pas bien, moche ou beau ? L’expérience vous tente ? Ou alors vous l’avez déjà testé ? Laissez moi un petit message pour que je puisse découvrir vos avis et surtout vos ouvrages pour celles et ceux qui ont déjà tenté l’aventure de l’écoprint et de la teinture naturelle avec les plantes.

L’impression magnifique des feuilles sur le tissu